Cabinet d'Ostéopathie - Saint FerréolCabinet d'Ostéopathie - Saint Ferréol
Accueil > L'Ostéopathie

L'Ostéopathie

La tentative d'explication de l'ostéopathie qui suit est, nous en avons conscience, bien imparfaite, nous vous en demandons pardon dès à présent.

Elle est tout d'abord teintée de notre petite expérience, puis des valeurs qui nous font vivre et nous aident à travailler au mieux.

Sa subjectivité pourra donc agacer : c'est pourquoi nous insistons sur le fait que nous avons conscience de cette subjectivité, et que nous l'entretenons pour que l'ostéopathie gagne en humanité et crédibilité, se dégageant d'une pensée unique sectaire.

Sa subjectivité pourra plaire : nous en serions heureux, car nous reprenons la réalité des fondements de l'ostéopathie, mais nous essayons de naviguer entre deux grands courants de l'ostéopathie : un courant aride, mécaniste, restrictif, et un autre courant ésotérique, occulte, plombé de dogmes New-Age...

Son imperfection enfin appelle vos remarques, vos questions, afin que cette explication s'améliore !

Qu’est ce que l’ostéopathie ?

L'ostéopathie est une thérapie manuelle, inventée à la fin du 19ème siècle par le Docteur Still, aux Etats-Unis.

Le mot thérapie manuelle signifie que, par ses mains, le thérapeute établit un diagnostic et soigne la personne.

Le mot « ostéopathie » vient du grec « osteon » qui signifie « os », et de « pathos »qui signifie « souffrance ». Ceci signifie donc littéralement « souffrance des os » mais, dans la pratique, nous entendons plutôt « souffrance des tissus ». L'ostéopathe va évaluer l'état et la mobilité des différents tissus du corps : tissus musculo-squelettiques, viscéraux et crâniens (cf. 'les champs d'actions').

Ces différents tissus doivent être non seulement intrinsèquement intègres, mais également avoir des rapports équilibrés les uns par rapport aux autres. Ces rapports doivent être adaptés à l'environnement du patient, tant au travail qu'à la maison, dans toutes ses activités.

Pour obtenir cela, l’ostéopathe effectue un travail répondant à trois grand principes :


Cette thérapie, très loin de se substituer à la médecine allopathique traditionnelle depuis plus de 100 ans en France, a pour vocation de s'intégrer dans son environnement médical et paramédical.

La médecine allopathique voit sans cesse s'améliorer les traitements vitaux pour les patients, ainsi que la finesse des examens complémentaires qui permettent de déceler de plus en plus précisément les lésions organiques. L'ostéopathie, en parallèle, cultive la palpation, la finesse du touché de ses thérapeutes, afin que cette facette sensitive de la médecine soit toujours présente, car pour beaucoup de patients, l'action manuelle sur les tissus est suffisante, pour d'autres, son caractère non invasif est important.

Nous essayons ici de vous exposer l'ostéopathie telle que nous la voyons et la pratiquons.

Merci de nous exprimer vos remarques, vos idées pour l'amélioration de cet exposé ! et n'hésitez pas non plus à nous demander de rajouter des informations que vous auriez souhaité trouver ici...

Grégory.